Se loger à Strasbourg

Où chercher ?

Vous retrouverez des annonces d’appartement :

  • Les classiques agences immobilières
  • Leboncoin, seloger.com, et autres sites d’annonces immobilières
  • La Carte des Colocs : simple et gratuit, toutes les annonces publiées sur le site sont vérifiées manuellement pour limiter la fraude au maximum. La recherche par carte et l’alerte e-mail géolocalisée vous font gagner un temps précieux.
  • Les annonces de colocation mises par nos internes plus bas sur cette page

 

Les quartiers

S’installer à Strasbourg en période de rentrée n’est pas toujours facile.
Les appartements ont souvent trouvé preneur à cette période de l’année. Pour cela, vous devrez compter en moyenne entre 400 et 550 € par mois pour pouvoir vous loger dans un studio de 25 m². Pour éviter toutes les mauvaises surprises, nous vous avons décrit les principaux quartiers de Strasbourg.

  • La Grande-île / Petite France : Pour se loger à Strasbourg, l’idéal sera de séjourner dans le périmètre de ce grand îlot situé en plein centre-ville. C’est là que se concentre une pluralité de monuments historiques, dont certains remontent à l’époque romaine, notamment le camp romain d’Argentorum. Vous serez à deux pas de la cathédrale Notre-Dame de Strasbourg, la Place Kléber, la Place du Marché Gayot et le célèbre marché de Noël sur la Place Broglie, l’un des plus anciens marchés de Noël d’Europe. On trouve dans le quartier de nombreuses maisons à colombages, des ponts couverts, des hôtels particuliers de la Renaissance, la plupart des commerces et restaurants du centre ville. Comme il s’agit du quartier le plus touristique de la ville, l’offre d’hébergements – appartements, hôtels, auberge de jeunesse – y est conséquente mais les loyers sont plus élevés. Comptez quelques minutes à pied, à vélo ou en tram pour vous rendre dans les différents hôpitaux de Strasbourg ou à la gare.
  • Le quartier de la gare : les loyers sont encore abordables dans ce quartier qui est très bien desservi par les transports. De même, les étudiants qui sont en stage en périphérie apprécieront de vivre tout près de la gare.
  • Bourse-Krutenau : ce quartier est certainement le plus dynamique et animé pour les étudiants, puisqu’il s’agit de celui qui concentre le plus grand nombre de petits commerces de proximité, de bars et de restaurants. Il se situe à proximité immédiate de la Grande-Ile, à quelques minutes de l’Hôpital Civil. La gare et l’Hôpital de Hautepierre sont accessibles très rapidement par le tram ou à vélo.
  • Neudorf : généralement, la plupart des internes apprécient ce quartier dynamique et dont la qualité de vie n’est plus à démontrer. En effet, vous bénéficiez d’une bonne desserte par les transports en commun (bus, tramway), de nombreuses commodités telles que le centre commercial Rivétoile, ainsi qu’un environnement culturel appréciable, notamment grâce à la Cité de la musique et de la danse, et la médiathèque André Malraux. Le quartier est néanmoins plus calme que la Krutenau et l’hypercentre. L’Hôpital civil est accessible en quelques minutes de tram ou de vélo, et 2 lignes directes de tram vous emmèneront à l’hôpital de Hautepierre ou à la gare en une vingtaine de minutes.
  • L’Esplanade : l’intérêt majeur de ce quartier reste ses loyers attractifs, qui intéresseront les étudiants dont le budget est limité. Esthétiquement parlant, le quartier de l’Esplanade est constitué majoritairement de grands et vétustes immeubles d’une trentaine d’étages. Vous y retrouverez de nombreux transports en commun, et que vous serez proche des facultés du campus central. Cependant, le quartier n’est pas le plus pratique pour accéder aux différents hôpitaux de Strasbourg ou à la gare. La fréquentation est particulièrement étudiante et populaire.
  • La Neustadt (littéralement « nouvelle ville ») : également appelée quartier allemand ou quartier impérial, elle est inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO. La Neustadt est l’extension de la ville de réalisée par les autorités allemandes pendant la période de cession. Ce quartier calme se compose de magnifiques immeubles haussmanniens, et se situe au nord et au nord-est de La Grande Île. La Neustadt se compose de plusieurs secteurs : le quartier du tribunal, les Contades, l’île Sainte-Hélène, l’axe impérial, et le secteur Forêt-Noire – Observatoire et l’Orangerie. Les loyers sont plus élevés que la moyenne à Strasbourg. 

 


Les loyers moyens

 

Les annonces des internes

Outre les agences immobilières, les sites internet connus (leboncoin, la carte des colocs), vous pourrez découvrir sur cette page les annonces de colocations postées par nos internes.


Il n’y a pas d’annonce correspondant à vos critères de recherche.

 

Les internats à Strasbourg

Vous pouvez demander un logement dans un des internats de Strasbourg : soit à Hautepierre, soit à l’Hopital Civil. Contrairement à beaucoup de villes, il n’y a pas d’ambiance d’internat à Strasbourg (du fait des loyers modérés et de l’accessibilité des hôpitaux en transports). 

Les locaux sont absolument vétustes, mais très économiques (35€/mois pour la chambre à HTP). L’internat est plutôt conseillé pour ceux qui veulent faire des économies sur quelques mois et qui ne sont pas très regardant sur la propreté.

Si vous souhaitez un logement à l’hôpital, n’hésitez pas à contacter :

 

Les internats de Périphérie

Vous devez payer la taxe d’habitation pour le logement dont vous avez la disposition au 1er janvier de l’année. Si vous vivez dans une chambre à l’internat pour le semestre d’hiver, vos devrez vous acquitter de la taxe d’habitation.

Le bâtiment de l’internat se trouve à deux minutes à pied de l’hôpital, récemment rénové. Le studio comporte un lit, une armoire, une table avec une chaise, une salle de bain privative avec WC et douche. Le chauffage et eau chaude sont comprises, la cuisine est sur le pallier. Il n’y a pas d’accès internet fourni.
La chambre n’est pas payante, les émoluments logement sont prélevés sur la fiche de paie. Pas de caution à payer.
Il faut appeler le plus tôt possible après les choix de postes la direction des affaires médicales du CH Sélestat pour leur demander une chambre si besoin. Il n’y a pas beaucoup de chambres (environ une vingtaine), mises à disposition aussi aux FFI et aux médecins intérimaires. 
Il n’y a aucun événement organisé à l’internat. Les transports aller-retour ne sont pas remboursés si vous naviguez entre deux logements (internat et appartement sur Strasbourg par exemple). 
Pas d’obligation de garder la chambre pour le semestre entier.

L’internat fait face à l’hôpital et dispose d’un parking privatif.  Les appartements sont plutôt grands (50m2 pour 150 euros) mais meublés très sommairement et assez vieillots. Ils ne sont cependant pas vétustes ni insalubres. La vie étudiante y est inexistante : pas de soirées organisées malgré une énorme salle disponible et une salle de sport dont personne n’a la clé.

ous aurez le choix entre un studio ou une chambre : 
La chambre n’est pas payante, seuls les émoluments de logement seront prélevés sur salaire. Le studio quant à lui est payant. Une caution est à payer pour chaque type de logement (plus chère si studio), rendue à la fin du séjour.

L’internat se trouve à deux minutes à pied de l’hôpital de pédiatrie et gynécologie, à 10 minutes à pied de l’ancien bâtiment où il y a les autres spécialités. Les logements sont attribués en priorité aux internes en stage au CH de Mulhouse, les internes de médecine générale peuvent loger sur place en cas de stage chez un praticien à Mulhouse ou à côté, contre l’obligation de faire minimum trois gardes de bâtiment par mois, qui seront rémunérées.

La chambre est composée d’un lit, de deux armoires, d’un placard, et d’un bureau avec deux chaises, d’une salle de bain avec douche. Les toilettes sont sur le palier, de même que la cuisine, composée d’un four, d’un micro ondes, et d’un frigo. Des machines à laver sont à disposition à l’internat contre des jetons (1,5€).

Mulhouse est l’unique internat vivant : des tonus sont organisés chaque mois, avec une centaine d’internes/FFI/médecins/infirmier(e)s.

Il n’y a aucun supermarché à proximité. Vous devez vous rendre au centre ville via les transports en commun ou en voiture.